Categories
blog

Comment couler des fondations de maison en béton ?

Pour construire une maison, la réalisation des fondations doit être faite avec soin. Elles sont très importantes pour bien soutenir la construction et ainsi éviter toutes les mauvaises surprises. Alors, comment couler les fondations en béton ? Nous vous expliquons tout !

Faire une étude de faisabilité

Les fondations doivent reposer sur un sol dur. Avant de commencer le chantier de coulage, il est indispensable de mener une étude de faisabilité (aussi appelée étude géotechnique ou étude de sol). Il s’agit d’une mission qui consiste à déterminer la profondeur des fondations et la taille de la semelle.

Rappelons qu’il existe trois types de fondations : superficielles, semi-profondes et profondes. La taille des fondations varie en fonction du sol de votre terrain.

Pour réaliser une étude de faisabilité, il est indispensable de faire appel à un spécialiste. Le budget à prévoir oscille entre 1 500 et 1 800 euros, voire plus.

Comment couler des fondations en béton ?

Délimiter les fondations de la maison

Une fois l’étude géotechnique faite, il est temps de passer à l’implantation de la maison. Selon le Plan d’Occupation des Sols (POS), l’habitation doit s’implanter à 4 ou 5 mètres de la limite entre terrains préalablement bornés par un géomètre. À noter que cette distance varie d’une commune à l’autre.

Après avoir délimité les fondations, il est temps de les creuser. Pour la semelle filante, qui est la plus utilisée, vous devez déterminer la largeur et la hauteur des fondations à creuser. Après, il suffit de confier cette mission à un expert ou d’utiliser une pelleteuse ou une tractopelle pour creuser les fouilles et les fondations.

Par la suite, nous passons à la pose des armatures en fer pour réaliser un ferraillage des fondations en béton armé.

Bien préparer le béton avant le coulage des fondations

Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe plusieurs types de béton sur le marché. Que faut-il choisir ? Pour éviter les éventuels problèmes, le choix doit se faire en prenant en compte une multitude de critères, tels que le climat, l’environnement… sans oublier votre budget.

Comme vous le savez sans doute, le béton est réalisé à partir d’un mélange d’eau, de ciment, de sable et de gravier. Pour préparer un béton de fondations, il va falloir plus de ciment et d’eau. À noter que le mélange des matériaux se fait dans une bétonnière.

Le coulage des fondations en béton

Pour rappel, les étapes qui précèdent le coulage des fondations sont au nombre de trois :

  • Les marquages et fouilles ;
  • Le coffrage et/ou ferraillage des fondations ;
  • La mise en place des canalisations ;

Pour couler les fondations en béton, vous pouvez utiliser un camion-toupie ou un autre type de bétonnière avec godet. Mais avant de couler, il faut creuser la tranchée de réservation des canalisations. Posez les tuyaux et couvrez-les avec une fine couche de béton avant de couler la semelle.

Après avoir versé le béton sur le ferraillage ou dans le coffrage, il faut utiliser une pelle ou un râteau pour l’étaler. N’oubliez pas que le béton sèche très vite ! Pour qu’il soit uniforme, il doit être lisse au fur et à mesure qu’il remplit le coffrage.

Attention ! Le coulage doit se faire rapidement après l’excavation des fouilles. Une fois ces dernières remplies de béton, il faudra attendre entre 15 et 20 jours pour que le béton sèche.

Si vous n’avez pas commandé un béton prêt à l’emploi, voici les étapes à suivre :

  • Mélanger le béton avec de l’eau dans la bétonnière ;
  • Utiliser une pelle pour couler le béton sur le treillis soudé ;
  • Verser la totalité du béton et égaliser le niveau de sol et la hauteur de la dalle à l’aide d’un râteau ;
  • Laisser sécher le béton pendant plusieurs heures ;
  • Retirer les piquets situés à l’intérieur du coffrage ;
  • Remplacer les marques de piquets par du béton ;
  • Laisser sécher entre 15 et 20 jours ;

Après le séchage du béton, il ne reste qu’à élever les murs de soubassement de la maison.

Peut-on faire un coulage de béton sous la pluie ?

Parfois, la pluie peut nous prendre soudainement sur le fait. Alors, que faire ? Peut-on réaliser un coulage de béton malgré les caprices de la météo ? Heureusement qu’il est possible de poursuivre les travaux. Le béton se compose de ciment, de granulats et d’eau. Le premier matériau peut toujours tenir même sous l’eau, et la pluie ne pose donc aucun souci.

En cas de fortes averses, il est conseillé d’arrêter le coulage du béton. L’excès d’eau pourrait entraver la qualité du béton. Mais si la pluie est plus fine, vous pouvez continuer les travaux pour ne pas retarder le projet.