Categories
blog

A quoi faire attention quand on construit un mur ?

La construction d’un mur ne s’improvise pas ! Pour éviter les mauvaises surprises, il est indispensable de prendre en compte certains points très importants. Alors, à quoi faire attention quand on construit un mur ? Nous faisons le point !

Ne pas oublier la réglementation

Avant de vous lancer dans la construction d’un mur, il est important de bien vous informer concernant la réglementation en vigueur.

Construire un mur à quoi faut-il faire attention ?

Pour un mur de clôture par exemple, le Code Civil indique qu’il ne doit pas dépasser 3,20 m de hauteur pour une maison située dans une ville de plus de 50 000 habitants, et 2,60 m dans une commune de moins de 50 000 habitants.

Par ailleurs, il faut savoir que le montage d’un mur de plus de 2 m est un chantier qui doit faire l’objet d’une déclaration préalable de travaux. N’oubliez pas que les règlements varient d’une ville à l’autre.

Notons que le mur construit ne doit pas gêner les voisins. Si jamais il leur prive d’ensoleillement ou crée un sentiment d’enfermement, sachez qu’ils ont le droit de se plaindre.

Bien étudier le sol

Avant de commencer le chantier, il est également indispensable de bien étudier le sol. Le mur doit reposer sur de bonnes fondations.

Si par exemple l’étude menée vous fait savoir que votre terrain est constitué d’argile, de vase ou de tourbe, la construction du mur ne sera pas une mission facile à mener et coûtera sans doute cher.

Pour éviter toutes les mauvaises surprises, il est préférable de faire appel à un bureau d’études qui se charge de la vérification de la nature du sol et du contrôle de la faisabilité du projet.

Bien choisir les matériaux de construction

Le choix des matériaux de construction doit être fait avec soin ! En général, il faut prendre en compte vos besoins et votre budget. Selon les dires des professionnels, les matériaux les plus recommandés sont le parpaing, la brique et la pierre.

  • La pierre: c’est un matériau solide et durable. Souvent, il est utilisé dans la construction des murs dont on souhaite préserver le cachet.
  • Le parpaing: c’est le matériau le plus utilisé. Il est résistant et relativement abordable en termes de prix. Pour un rendu esthétique, il est conseillé de recouvrir le parpaing d’un enduit.
  • La brique: quand on hésite entre la pierre et le parpaing, la brique est le choix qui s’impose. Certes, le prix est relativement cher, mais le rendu ne déçoit jamais.

Les fondations du mur

Pour avoir un mur stable, les fondations doivent être faites dans le respect de certaines règles. Pour cela, vous devez réaliser une excavation à une profondeur au moins égale à la profondeur hors gel.

Souvent, la fondation d’un mur est faite par coulage de béton. Si votre choix se tourne vers ce matériau, optez pour le béton fluide. Son prix oscille entre 100 et 200 euros le mètre cube.

Si vous ne voulez pas poser des fers, vous pouvez tout simplement utiliser un béton de fibre structurelle. Ne vous en faites pas ! Il garantit la même résistance qu’un béton comportant une armature en acier.

Une fois les fondations réalisées, il est important de laisser sécher le béton au moins 2 semaines avant de poser les briques, les pierres ou les parpaings.

Pour les finitions, vous devez bien préparer le mur pour qu’il puisse accueillir le revêtement choisi. Pour commencer, passez un enduit de lissage pour parfaire la surface de la cloison, poncez avec du papier de verre grain et appliquez la sous-couche. Pour bien préparer le support, il est conseillé d’appliquer une seconde couche.

Confier la mission à un professionnel

La construction d’un mur est une mission aussi technique et délicate. N’essayez pas de vous improviser maçon ou terrassier !

Pour être sûr de construire un mur qui répond à vos exigences en termes de solidité et d’esthétique, il est indispensable de faire appel à un spécialiste connu pour son sérieux et professionnalisme. Ainsi, vous serez certain d’éviter les erreurs de calcul et les défauts de pose.

Rappelons que le budget à prévoir pour commencer le chantier de construction varie en fonction de plusieurs facteurs, notamment le type de mur (de clôture, de soutènement ou de construction), le matériau utilisé, les dimensions, etc. Pour un mur en brique par exemple, le prix varie entre 40 et 90 euros le mètre carré (main-d’œuvre et pose comprise), et ce selon le type de briques utilisé (brique rouge, creuse classique, alvéole, réfractaire, etc.). Pour la pierre, le prix au m2 est compris entre 300 et 1000 euros.

Pour être sûr de payer le juste prix, n’hésitez pas également à faire jouer la concurrence. En comparant les différents devis fournis par les artisans, vous pourrez choisir l’offre la plus avantageuse.