Categories
blog

Comment créer une cloison entre deux pièces ?

Comment créer une cloison entre deux pièces ? Découvrez tout dans cet article.

Vous rêvez d’avoir une nouvelle pièce dans votre maison sans pour autant entamer les gros travaux, ne vous inquiétez pas nous avons la solution : installer une cloison.

La cloison offre une large gamme de possibilité pour aménager son espace intérieur. Facile à poser et simple à utiliser, vous allez pouvoir créer, séparer et moduler vos espaces selon vos envies et vos besoins. La suite de l’article du guide béton vous dit tout ce que vous devez connaître avant d’installer une cloison et surtout comment le faire.

Créer une cloison entre 2 pièces

Où installer une cloison ?

Il est possible d’installer les cloisons dans plus d’une pièce de la maison :

  • Dans la cuisine : une cloison de type verrière est la solution pour faire de votre cuisine et de votre salle de bain deux espaces parfaitement distincts. Le côté amovible vous permettra de l’enlever dès que vous en aurez envie.
  • Dans la salle de bain : dans ce cas précis, elle servira à séparer les toilettes de la salle d’eau.
  • Dans la suite parentale : la cloison peut être utilisée dans la suite parentale pour séparer les différentes pièces notamment le dressing, la salle d’eau et la chambre elle-même.
  • Dans un studio : grâce au sur mesure, il est désormais possible d’installer les cloisons dans les petits espaces. Si à la base c’est dans une chambre que vous vivez, vous pouvez utiliser la cloison pour créer une autre pièce, vous aurez désormais deux pièces dont une chambre et un salon. Cette logique peut aussi s’appliquer à la maison container, pouvant ainsi former des pièces assez simplement.

Maintenant que vous savez où vous pouvez installer votre cloison, il est temps de vous présenter les types de cloisons ainsi que leurs caractéristiques afin de vous aider à faire un choix judicieux.

Les types de cloison

Il existe une panoplie de cloisons, vous devez faire votre choix en fonction de la pièce de destination et aussi de l’usage :

  • Dans les grandes surfaces : les grands panneaux en plaques sont parfaits à cause de la pose et la finition facile à faire.
  • Dans les combles ou sur un plancher ancien : les cloisons en alvéoles seront idéales. Étant légères, elles ne poseront aucun problème.
  • Dans les pièces humides : il convient d’utiliser les cloisons en briques de verre, en carreaux ou en plaques à plâtre, car ils vont résister à l’humidité, aux projections d’eau.

Les étapes pour monter une cloison de séparation

Étape 1 : les préparatifs

Commencez par enlever la poussière sur le mur, le sol et le plafond. Ensuite, à l’aide d’une règle à bulle, tracer une ligne au sol et au plafond pour marquer l’emplacement de la cloison. Enfin, à l’aide d’une corde de maçon, tracez des lignes à la verticale au sol et au plafond de telle sorte à obtenir le cadre de la cloison.

Étape 2 : le montage des profilés horizontaux

Il faut tout d’abord dresser une ossature en bois ou en métal sur laquelle visser les plaques. Ensuite, découpez les profilés du sol au plafond en faisant attention à la longueur. Collez la bande d’isolation acoustique sur les profilés et fixez-les au sol ainsi qu’au plafond à l’aide d’une cheville à clouer.

Étape 3 : le montage des profilés verticaux

Ici, vous devez couper les profilés verticaux à une longueur de 105 cm du sol. Une fois fait, collez la bande d’isolation acoustique au dos des montants verticaux et fixez au mur.

Étape 4 : le découpage des plaques à mesure

Les plaques en plâtre sont commercialisées sous différentes épaisseur, choisissez celui qui est d’environ 12.5 mm pour que votre cloison soit assez résistante. Découpez toujours la plaque sur sa face visible à la distance de 1 cm de sol/plafond. Vous pouvez vous servir d’un cutter ou d’une scie sauteuse pour ce travail.

Étape 5 : le montage des plaques

Voici les étapes pour monter les plaques :

• Disposer les plaques à la verticale contre l’ossature en commençant par le coin
• À l’aide d’un levier à pied, poussez la plaque contre le plafond de telle sorte qu’elle ne soit pas en contact avec le mur
• À l’aide des vis à plaque, fixez les plaques sur les 30 et 50 cm de l’ossature
• Une fois les plaques montées sur toute l’ensemble, installez les canalisations et éventuellement la laine minérale pour assurer l’isolation.

Étape 6 : le jointoiement

Vous pouvez réaliser cette étape grâce à un outil appelé enduit de jointoiement commercialisé sous forme de poudre prêt à l’emploi. Avant de commencer le travail, vous devez au préalable poser les bandes de jointoiement entre les joints verticaux pour éviter de possible apparition de fissure.

Étape 7 : le remplissage des joints d’enduit

Ici vous devez vous servir d’un large couteau à enduire pour remplir vos joints. Il est préférable de travailler de haut en bas pour que le rendu final soit de qualité et aussi pour que le lissage soit impeccable.

Après avoir rempli les têtes des vis, laissez l’enduit durcir et appliquez une deuxième couche plus fine que la précédente. Une fois que cette seconde couche aura séchée, poncez les inégalités avec du papier abrasif ou avec une ponceuse agressive.